Les Codiel

Que ce soit suite au réenchantement et au travail sur la responsabilité en partage ou suite à la réforme des lycées, plusieurs diocèses se sont lancés dans la cration de comités des élèves. Appelés codiel ou assemblée de jeunes, ces instances sont assez récentes et donnent à penser la prise en compte de la parole des élèves dans le cadre du pilotage d’un diocèse.

Le groupe de recherche sur la parole des élèves s’est penché sur la question.

Rencontre 1 –

Cette première rencontre autour des Codiel a permis de réunir les 6 « pilotes » de ces instances diocésainesd’élèves que nous avons pu repérer pour le moment sur le territoire.

A savoir :

  • Rennes
  • Auch
  • Quimper
  • St Denis
  • Strasbourg
  • Aix

Ces 6 Codiel s’ils prennent des formes diverses dans leur composition ou leurs modalités d’organisationont tous une place bien définie dans le paysage institutionnel de leur diocèse. En lien plus ou moins direct avecle Codiec et toujours soutenus par les directeurs diocésains, ces instances diocésaines ont fait l’objet deprésentation auprès des chefs d’établissement.

4 d’entre eux ont déjà débuté leur travail (avec plus ou moins d’ancienneté) et deux (au moment de la réunion du05/01/21) étaient en attente de pouvoir organiser leur première rencontre. La situation sanitaire n’ayant pasfacilité le lancement de ces groupes.Il est intéressant de noter que la dynamique nationale du Réenchantement de l’école et notamment le chantiersur la responsabilité en partage fut un élément déclencheur pour la plupart des Codiel. La réforme du lycée aégalement été citée en ce sens. Ce lien entre une dynamique réflexive nationale et des créations ou réalisations locales nous semble tout à fait intéressant à noter pour notre institution.

Nous vous proposons d’accéder au comptre-rendu de cette première rencontre en cilquant sur le bouton si-dessous.