L'école qui vient

La période de confinement et d’école à la maison sur laquelle nous avons travaillé en recueillant la parole de trente acteurs de nos établissements est derrière nous.

Comme toute crise, cette situation de confinement et de continuité pédagogique a permis de mettre en exergue les forces et les faiblesses de chacune de nos communautés éducatives. Capacités d’adaptation, à faire équipe, à garder ou à conforter le lien, à se dépasser… autant de points qui ont pu faciliter ou compliquer la mise en place de la continuité pédagogique. Il apparaît tout de même que là où la distanciation fut seulement physique et non sociale, la communauté éducative a de fortes chances d’en sortir plus forte, plus proche et plus à même de rebondir en s’appuyant sur ses capacités de résilience.

Mais que cette situation nous ait affaibli ou permis de sortir plus fort, seul un temps de relecture et de projection permettra aux équipes de prendre conscience de ses forces et faiblesses et d’envisager sereinement les temps qui viennent.

C’est en ce sens que nous avons travaillé avec 40 chefs d’établissement du premier et du second degré. Pour les aider à se mettre sur cette lancée de la relecture et de la projection, nous leur avons posé trois questions :

  1. Continuité pédagogique ou rupture?
  2. Une initiative que vous avez mis en place ou que vous auriez souhaité mettre en place.
  3. Pour vous l’école qui vient ressemblera à quoi?

Pour chacune de ces trois questions, nous avons filmé une douzaine de chefs d’établissement différents. Voici en trois courtes vidéos les réponses qui sont les leurs.

Pour chacune des vidéos, nous vous proposons un court texte permettant de donner à réfléchir à partir de leurs propos.

Un travail qui peut se réaliser ailleurs avec d’autres chefs d’établissement mais également au sein d’une communauté éducative.

Nous l’avons dit toute crise a un effet miroir, voire un effet loupe en mettant en exergue ce qui fonctionne comme ce qui dysfonctionne, ce qui s’est amélioré ou détérioré. Mais en soi, la crise ne change rien. Seule la relecture de ce qui s’est vécu permet d’en prendre conscience. C’est tout le sens de ce travail. Ces vidéos ne sont pas des fins en soi bien au contraire. Elles sont pensées comme des déclencheurs de parole, des déclencheurs de mise en réflexion.

Pour y aider, nous proposons modestement quelques éléments de réflexion suite à l’écoute de ces propos de chefs d’établissement.